Pub : Insoupçonnables collègues (dimanche 10 mai).

Publié le par El Charpi



Organisée par les Dragons Libournais, cette soirée-enquête pour 14 joueurs se déroule dans l'univers de la célèbre série. Cinq places sont encore disponibles dont quatre places féminines :

Synopsis :

"Pour quelque centaines d’euros, un consultant en communication vous l’expliquera par un séminaire de trois heures : la première chose à faire pour que l’information circule dans votre entreprise c’est d’instaurer un coin café. Ce qu’il ne vous dira pas, du moins pas avant le deuxième séminaire, c’est que vous ne choisirez pas quelle information circulera.
Notre cher président Louis Veron ne le savait probablement pas non plus lorsqu’il instaura la pause café comme une activité à part entière du travail et à pratiquer plusieurs fois par jour. Non il n’avait certainement pas prévu les rumeurs sur lui et l’entreprise qui se propagent ces derniers jours dans les vapeurs des cafés lyophilisés. Des rumeurs sur un remaniement important de la direction

Et comme si la journée de travail n’était pas assez longue, il a aussi décidé d’organiser de fastidieuses soirées d’entreprise sous l’appellation stérilisée de CDEC « Cocktails Dînatoires Entre Collègues ». Inutile de mentionner que l’acronyme a vite été détourné.
Mais ce soir l’ambiance est encore plus glauque qu’aux autres CDEC. Le bruit court que le président va profiter du cocktail pour annoncer cette grande décision qui plane sur l’entreprise. Comme sa définition d’une bonne décision pour l’entreprise empiète largement sur sa définition d’une bonne décision pour son compte en banque, ce soir la fête risque de tourner court. Les rumeurs se multiplient, toutes aussi peu crédibles, tout le monde dit tout et son contraire autour d’un plateau de petits-fours en attendant que le président frappe un verre pour faire taire le troupeau et se lance dans l’un de ses discours incontinents dont il est le seul avoir le secret ; Dieu merci d’ailleurs.
Triste soirée en perspective pour tous les employés. Comme s’ils ne se voyaient pas assez dans la journée, ils s’entassent autour du buffet à ressasser les anecdotes et rancunes de travail."


Les Personnages :

- [Réservé] Serge Touati : le psy de l’entreprise qui analyse tout ce qui bouge à une exception, lui-même ; et pourtant il y aurait de quoi faire. Mais bon, vu la qualité de ses services...
- [Réservé] Jean-Claude Convenant : le commercial lourd de blagues graveleuses et d’alcool, son vocabulaire gravite autour des mots « gonzesse » et « bagnolle ». Si seulement il arrêtait de se vanter de cette énorme vente qu’il a bouclée et qui impose à tout le monde son visage placardé sur les murs de l’entreprise comme l’employé du mois.
- [Réservé] Hervé Dumont : responsable des achats, un poste qu’il doit à sa pingrerie et surtout à l’influence que lui donne son statut de délégué syndical. Certains disent qu’il s’embourgeoise et ses convictions syndicales sont certainement moins vociférantes dernièrement.
- [Réservé] Philippe Gatin : responsable informatique qui a perdu le contact avec la réalité mais pas avec les gente masculine, bien au contraire.
- [Réservé] Sylvain Muller : né de l’union d’un fayot attardé et d’une règle comptable sa naïveté n’a d’égale que sa tendance à s’épancher verbalement. On a rarement vu quelqu’un aussi mal dans ses baskets.
- [Réservé] Maeva Capucin : du service des archives, crédule et tête en l’aire, elle n’a rien pour plaire aux hommes et ils le savent. Dépressive elle semble particulièrement abattue ces derniers jours. Sauf ce soir, elle est excitée comme une puce.
- [Réservé] Jean-Guy Lecointre : vice-président, un pédant vendu à la direction qui flirte avec l’abus de pouvoir souvent juste pour assouvir son sadisme. Il est aussi connu pour avoir les dents longues.
- [Disponible] Jeanne Bignon : secrétaire de Jean-Guy à qui elle survit grâce à sa simplicité et une bonne dose de naïveté aveugle. Toujours à parler de ces enfants et du coût de la vie.
- [Réservé] Frédérique Castelli : secrétaire administrative, mélange explosif d’un style trash, d’un pragmatisme extrémiste, d’un cynisme précoce et d’un caractère lunatique. Vu son caractère ces derniers jours, on devait être sous une mauvaise lune.
- [Disponible] Annie Lepoutre : stagiaire cinquantenaire, c’est la mère poule en puissance qui couve tout ce qui bouge, avec une pointe de favoritisme pour les jeunes hommes. Elle est hypersensible et facilement blessée, mais son age fait qu’elle est moins souvent attaquée.
- [Disponible] Francoise Schneider : employée au service courrier et dépassée par les évènements même quand il n’y en a pas. Elle est aussi à l’heure qu’une montre en panne c’est-à-dire deux fois par jour: le midi pour manger et le soir pour partir. Peut aussi être joué par un mec (vu que c'est le rôle de "Vince" à la base).
- [Disponible] Nancy Langeais : directrice des affaires financières, l’archétype de la jeune cadre dynamique issue de la Haute. Elle est belle et elle le sait. Cependant, la promotion qu’elle brigue ne vient pas et elle voit Carole comme une dangereuse compétitrice.
- [Disponible] Carole Dussier-Belmont : DRH, célibataire, elle ne peut pas encadrer Nancy car elles ont trop en commun, en particulier l’ambition. Hautaine, elle tire à vue sur la gentillesse et la médiocrité. Elle a un don inné pour se faire des ennemis et les garder.
- [Réservé] Julie Hassan : la standardiste, la reine du réseau de connaissances et des combines toujours un peu immature, sa fonction fait qu’elle sait beaucoup de choses sur tout le monde; certains disent trop.

Renseignements et inscriptions directement sur
http://www.ledragonlibournais.org/phpBB2/viewtopic.php?t=1589
ou auprès de postmaster@ledragonlibournais.org

Commenter cet article