OSS117 : Rio ne répond plus.

Publié le par El Charpi

Je n'avais pas vu le premier.
Pas eu le temps, d'autres trucs à faire, du coup, OSS117 : Le Caire, Nid d'Espions, m'avait échappé.

J'avais décidé de me rattrapper avec la suite.



Que retiendrai-je de ce film, plus d'une semaine après être allé le voir ?

Qu'il est bien, malgré quelques longueurs.
Que Dujardin est totalement dans son élément, et rien à redire sur les autres acteurs, impeccable.

Que les dialogues sont super. OSS117 se retrouve à nouveau dans son rôle de gros con, rétrograde et imbuvable : "Peut-être qu'un jour pourrons-nous espèrer une réconciliation entre les juifs et les nazis", dit avec un naturel satisfait, ça en jette.

La réalisation est lêchée, dans un style "faux années 80", avec les paysages en voiture qui défilent sur une bande et les raccords mauvais pour les effets spéciaux.

Mais malgré tout, il manque quelque chose à ce film. Trop long, trop la même chose.
Je pense que le problème vient du fait que le film entier repose sur trois ressorts comiques : la personnalité d'OSS117, le tournage à l'ancienne, et le débarquement de chinois (vous verrez en voyant le film).

C'est quand même assez maigre et la dernière demi-heure est plus longue que la première.

Certaines scènes, qui pourraient être propices à pas mal de gags, sont trop fades : la présence de hippies ou de nazis aurait pu permettre quelques effets comiques non centrés sur Jean Dujardin. Mais il n'y en a pas, dommage.

Les ingrédients de la "recette OSS117" sont bons. Mais il y en a pas assez, et du coup, ils se retrouvent en trop grande quantité, sans parvenir à donner plus de saveur au film. Paraît-il qu'il pourrait y en avoir un troisième (en Afrique).

Espèrons que ce sera l'occasion de donner un petit coup de fouet à la scénarisation, parce que toute l'équipe de tournage est au poil.



Publié dans Culturator

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hérisson 21/05/2009 11:17

J'suis d'accord avec toi.J'ai préféré le premier, bien que le second ait des répliques mythiques(Kiss my ass_D'accord, faisons comme ça !)Tellement que je me suis sentis obligé de le revoir (une semaine après, j'suis fou).Alors clairement oui, tout repose sur Dujardin...et je me demande si un troisième ne sera pas ... lourd...A mon avis, ya plus de comique de situation dans le premier (de ce queje rapelles) alors que dans le second (Rio) c'est plus axé sur les paroles.Non ce sont deux bons films, bien marrant, qui s'éloigne un peu de la comédiesentimentale franchouillarde française habituelle =DEt puis les scènes de tirs sont réalistes xDAmicalement,