Les Dimanches du Seigneur (4) : Sainte Rolande, priez pour nous.

Publié le par El Charpi

Une fois n'est pas coutume, cet article sera sponsorisé par DirectSoir, le pire gratuit qui soit.

Comme quoi ça vaut le coup de le llire quand même (mais vraiment quand on a rien à faire d'autre dans sa vie) : non seulement les articles politiques sont rigolos comme tout, mais en plus on y parle de la vie des saints, un inépuisable receuil de saugrenu et d'étrange.

Voyez plutôt la vie de Sainte Rolande, que nous avons fêté mercredi dernier.

"Sainte Rolande.

On l'apelle "la Sainte Myroblite", celle dont les saintes reliques suintent d'une huile guérisseuse
. Rolande, fille de Didier, roi des Lombards, est une princesse intelligente, belle et pieuse. Tout pour plaire à une prince écossais qui la demande en mariage. Mais notre jeune fille ne pense qu'à une chose : se consacrer à Dieu. Elle s'enfuit avec trois serviteurs pour échapper à ce mariage arrangé. Les conditions de la fuite épuisent Rolande qui tombe malade et meurt en huit jours. Son corps est transporté à Gerpinnes, près de Namur. Immédiatement des miracles s'opèrent sur son tombeau, dont cette fameuse huile qui suinte et guérit.

Une inscription est gravée sur sa tombe : "Sainte Rolande, fille du très grand Didier, roi de la Gaule. Mes ossements reposent ici. Je guéris la rétention d'urine par la grâce de Dieu, la hernie, la cécité, outre les autres maux. Implorez-moi, vous qui avez besoin de mon intercession"
. Sur sa chasse qui date de 1959 sont gravés Charlemagne, François d'Assise et Saint Etienne."

Puissé-je avoir une aussi belle épitaphe au jour de ma mort.
Si quelqu'un s'y connais en terminologie mortuaire, je veux bien savoir également ce qu'est une "chasse". Je me refuse à penser que cela puisse avoir le moindre rapport qu'il soie avec la guérison miraculeuse de la rétention d'urine.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L'Aile d'Aurellin 17/05/2009 12:34

Une châsse désigne un reliquaire contenant le corps entier d'un saint (et pas juste deux phalanges du pied droit où un fémur et demi). C'est une sorte de cercueuil, mais joli, ornementé et tout ça, comme tout bon reliquaire.

El Charpi 18/05/2009 07:15


Bien le merci, mon bon Lleld'.