Les Dimanches de Mémé (1) : Dalida.

Publié le par El Charpi

Comme tout le monde, je trouve débile d'avoir des préjugés.
Comme tout le monde, j'en ai quand même.

Y'a quelques semaines encore, quand on me disait Dalida, j'associais bêtement à "trop vieux" dans ma tête et je me désinteressait. Pourtant, elle en a fait des trucs bien, Dalida !
Bon, je rentre pas dans le détail, je suis pas devenu Dalida-fan non plus, mais pour résumer brièvement :

1933 - Naissance au Caire.
1954 - Miss Egypte.
1956 - Premier succès, sans doute le plus grand : Bambino.


Après, d'un coté, une réussite spectaculaire dans la chanson. Je vous passe les Paroles, Paroles, les Gigi l'Amoroso, et autres...
Et, dans la vie sentimentale, une grande détresse. De nombreuses morts autour d'elle. Trois de ses compagnons se sont suicidés (parfois plusieurs années après la fin de leur histoire, mais quand même...).

Finalement, elle se suicide aux barbituriques en 1987, avec un petit mot : "Pardonnez-moi, la vie m'est insupportable."

Sinon, pourquoi je vous parle d'elle ?
Parce que je suis tombé sur une chanson d'elle absolument superbe. Bon, la musique a vieilli, Dalida aussi, et la chanteuse roule les "r"... Mais elle a aussi une classe et une dignité à couper le souffle, et puis, perso, je souscris totalement aux paroles, qui trouvent une certaine résonnance dans ma personnalité.


PS : Sinon, grande nouvelle, vendredi vous êtes 55 à être passés ! Record personnel battu ! Bravo à vous !



Publié dans Les Posts du Dimanche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article